Envie de participer ?

Résultat :

Ille-et-Rance 2 6 8 Janzé 2

Pour ce premier déplacement lointain de la saison, Janzé 2 s'arrangeait pour partir tôt et arriver avant 20h à Tinténiac. Mauvaise pioche ! Nous n'étions pas prévenus que le club d'Ille-et-Rance TT ne dispose de sa salle qu'à partir de 20h30. À notre arrivée, point de balles, mais des flèches... tirées par des archers. Ceux-ci, ayant chèrement négociés leurs créneaux, nous font comprendre qu'il faudra attendre 20h30, et peu importe l'horaire du championnat.

Après un échauffement dans les couloirs, dans un complexe sportif récent et magnifique au demeurant, nous avons finalement disposé de la salle un peu avant 20h30. Nous aurions bien installé les tables pour commencer l'échauffement, mais le local était logiquement fermé à clé et il a donc fallu attendre encore quelques minutes avant de voir les premiers joueurs locaux arriver, et commencer à installer le matériel. Il s'agissait d'ailleurs de joueurs de la très forte D4 croisée la semaine dernière à Janzé, où elle est venue l'emporter contre Janzé 5.

Nos adversaires arrivent peu après et nous pouvons nous échauffer sur les deux superbes tables Cornilleau 850 Wood dont dispose le club. Les conditions de jeu seront très bonnes, avec comme seul bémol la difficulté d'obtenir un rebond correct de la balle sur le sol.

Ille-et-Rance TT 2 descend de D1, a battu St Jacques à la première journée, puis a été surclassé (9-5) à St Didier, l'un des favoris dans cette poule très relevée. L'équipe est toujours très homogène, et se compose pour cette 3e journée de Philippe (971), Jean-François (853), Florian (972) et Stéphane (928). De notre côté, Franck étant indisponible, nous jouons avec Marc (1019), Anthony (892), Cyril (750) et Laurent (933).

En ouverture, Anthony déroule un jeu très convaincant et plein de rotations et mène rapidement 2-0 face à Jean-François, à qui il ne laisse que 5 petits points sur l'ensemble des deux premiers sets. Son adversaire se rebelle enfin au 3e set et parvient à s'accrocher, mais devra néanmoins s'incliner 11-9. A contrario, le match de Marc contre Philippe, qui joue avec un picot en revers, sera très serré. Gêné tactiquement par son adversaire, Marc est mené 2-0 mais s'accroche et arrache le 3e set puis le 4e. Dans le moment de vérité, son adversaire parvient néanmoins à faire la différence, l'emportant 11-9 à la belle. Les compteurs sont donc déjà remis à zéro.

Cyril et Laurent entrent en piste. Pour notre capitaine, qui rend plus de 200 points à son adversaire (Florian), le démarrage est difficile mais il fait l'effort et va aller chercher le 2e set puis confirmer au 3e. On va passer tout près d'une grosse perf de Cyril, qui s'incline malheureusement 12-10 dans la 4e manche. La dynamique a changé de camp et Cyril va déjouer au 5e set, perdu 11-2. Dommage ! Quant à Laurent, en difficulté techniquement à l'échauffement face à Stéphane, il va parvenir sans vraiment jouer à contrôler les vélléités de son adversaire, qui commet beaucoup de fautes. Comme dans le match d'Anthony précédemment, son adversaire va faire l'effort au 3e set. Laurent reste devant en contrôlant le jeu, mais ne concrétise pas ses balles de match et s'incline 12-10. Un scénario qui aurait pu donner lieu à des regrets... Laurent décide d'attaquer beaucoup plus au 4e set, et ce choix est payant car il change la physionomie du match (dont la dynamique était en train de s'inverser). Victoire 3-1, et Janzé recolle à 2-2.

On repart pour la deuxième rotation, et on compte sur Anthony, très impressionnant au premier match, pour l'emporter sur Philippe, tombeur de Marc. Mais avec son picot, Philippe n'est pas gêné par les rotations d'Anthony, qui ne trouve pas le bon plan de jeu pour mettre son adversaire en difficulté. Malgré des sets relativement accrochés, Anthony s'incline 3-0. Plus inquiétant, dans le même temps Marc est mené 1-0 par Jean-François, et celui-ci semble retrouver son jeu et la confiance ! Heureusement Marc va faire parler sa force de frappe offensive, et l'emporter 3-1, mais le match aura été assez disputé jusqu'au bout. Et voilà les deux équipes toujours à égalité : 3-3 !

On aimerait pouvoir distancer nos adversaires, il va falloir y penser si l'on veut gagner, mais ce n'est pas encore pour tout de suite ! Face à un Stéphane revanchard (et pas content de son premier match), Cyril va s'incliner sèchement en 3 sets. Dans son match contre Florian, un joueur offensif jouant en rupture (tops frappés ou tops rotation avec effet side surprenant), Laurent va à nouveau se retrouver à tenter de contrôler le jeu, insistant notamment sur le revers de son adversaire. Cela semble fonctionner mais lorsque Florian enchaîne davantage sans commettre de fautes, comme au 3e set, la stratégie montre ses limites. Laurent va finalement davantage attaquer en fin de match, comme lors du match précédent, et même s'il est court physiquement, cela va suffire à faire la différence. Victoire 3-1 et Janzé est de retour à 4-4.

Suite à un rare malentendu entre Cyril et Laurent, les paires de doubles janzéennes sont Cyril / Anthony et Marc / Laurent. Mais ce choix de Cyril se défend sans doute autant que l'alternative qui aurait été Cyril / Marc et Anthony / Laurent. Opposés à Philippe et Jean-François, Marc et Laurent font un bon match. Laurent est moins gêné que Marc par le picot et au contraire, gêne son propriétaire avec des services mous. Néanmoins les services de Philippe, alternativement picot et backside, nous font aussi commettre des fautes en remise. Mais dans le jeu, à condition d'éviter le top CD de Jean-François, les janzéens ont légèrement le dessus, et l'emportent 3-0, un score un peu flatteur aidé par une certaine réussite notamment au 2e set (trois bords pour Janzé).  Le second double est à l'avantage des locaux. Les sets sont plutôt serrés mais Stéphane et Florian mènent 2-1. La 4e manche, malgré le coaching janzéen (Marc et Laurent étant libres), sera largement perdue pour Janzé. Encore une fois, les deux équipes sont dos-à-dos, sur le score de 5-5.

Comme tant de fois, nous pouvons donc écrire que tout va se jouer dans la dernière rotation ! Et on sent même que ça pourrait plus précisément se jouer dans les deux derniers matchs ! En effet, Philippe, invaincu en simple, est opposé à Cyril, pas au mieux. Et Marc va jouer contre Florian, avec une dynamique qui semble plutôt en faveur du janzéen. De fait, Marc ne va faire qu'une bouchée de son adversaire, battu +4, +5 et +4. Cyril va parvenir à aller chercher le 3e set, mais va logiquement s'incliner contre Philippe. Il aura néanmoins montré une bonne qualité de jeu, mais insuffisante. Le score, sans surprise, est donc de 6 à 6. Si Janzé veut ramener une victoire, il faut gagner les deux derniers matchs !

Et c'est ce qu'on va (encore) faire ! Anthony n'est accroché par Stéphane qu'au premier set, remporté néanmoins 12-10, puis déroule et l'emporte 3-0. Le match de Laurent sera plus indécis, après notamment un premier set très disputé remporté par Laurent 15-13. Son adversaire, Jean-François, met le paquet et attaque fort au 2e set, qu'il remporte 11-8. Alors, comme lors des matchs précédents, et avec un bon coaching, Laurent va davantage attaquer tout en compliquant les attaques adverses (notamment le top CD assez difficile à bloquer). Le match se joue au KO, Laurent gagne nettement 11-5 la troisième manche, mais le plus dur sera de finir, il y parviendra néanmoins au 4e, avec une utilisation optimale des temps morts.

Cette victoire permet une nouvelle victoire 8-6 contre une équipe solide, arrivant de D1, et nous laisse bien placés en embuscade derrière le leader Argentré, St Didier ayant perdu (avec équipe affaiblie) à Gévezé. Félicitations à nos voisins de Châteaugiron qui ont dompté Rennes CPB de façon impressionnante (13-1) et se replacent dans la poule. Prochain match contre Gévezé justement ! Mais ce sera dans un mois seulement, d'ici là on s'entraîne (même pendant les vacances) et on peut aussi participer au tournoi de La Guerche le 1er mars.

Nous remercions nos adversaires d'Ille-et-Rance 2 pour leur accueil sympathique et la petite bouffe sympa en fin de soirée. Mention particulière à Jeff pour le fair-play dont il a fait preuve même quand les filets et/ou les bords étaient défavorables ! Et bonne continuation pour la suite à toute l'équipe.


Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.